Juin 1967 Ouverture du Musée Monseigneur-Dufour

Au milieu des années 1960, les scouts de la paroisse Saint-Alexis-de-Grande-Baie recueillent plus de 1 000 objets anciens au sein de la population. L’exposition qui en résulte connaît un succès inespéré. Pour abriter cette collection naissante, la municipalité de Port-Alfred acquiert de la Fabrique Saint-Alexis la maison paternelle de l’abbé Joseph-Wilbrod Dufour, natif de Grande-Baie et chanoine titulaire de la cathédrale de Chicoutimi. C’est là, sur les bords de la baie des Ha! Ha!, que le Musée Monseigneur-Dufour ouvre ses portes le 11 juin 1967. Ce musée modeste et saisonnier présente des expositions temporaires sur l’histoire locale et des œuvres d’artistes régionaux.

.

1983 Les années 80

Héritier de l’esprit communautaire de ses fondateurs le Musée entre en 1983 dans une nouvelle phase de son existence et devient le Musée du Fjord. Il emménage dans le Centre communautaire Saint-Alexis, où il compte sur des équipements professionnels et un personnel permanent. En 1986, un premier agrandissement permet de développer des expositions de plus grande envergure. La région du Saguenay–Lac-Saint-Jean célèbre son 150e anniversaire en 1988. La majorité des festivités ont lieu dans le secteur de Grande-Baie, l’un des lieux de fondation de la région. Le premier ministre du Québec, Robert Bourassa, et le ministre conservateur, Lucien Bouchard, profiteront de leur passage pour visiter le Musée du Fjord, un lieu de rassemblement et de convergence de la population.

C’est également durant ces années que les premières expositions itinérantes du Musée du Fjord sont réalisées, notamment La vie dans le fjord du Saguenay et dans l’estuaire du Saint-Laurent et Les bélugas du Saint-Laurent. Elles seront présentées à Québec, en Estrie, dans le Bas-Saint-Laurent et sur la Côte-Nord.

1996 à 2000 Une période difficile et laborieuse

En juillet 1996, la nature se déchaîne. Les inondations qui frappent le Saguenay ravagent le Musée, qui subit de lourds dommages. Il doit fermer ses portes pendant 18 mois. Mais l’équipe du Musée ne s’arrête pas pour autant de travailler afin de relancer et de repenser l’établissement. Un projet majeur voit le jour. La ferme volonté des bénévoles et des professionnels du Musée concrétise le renouveau de l’établissement, qui rallie les pouvoirs publics et des donateurs privés. Le Musée est radicalement transformé.

2001 à 2004 Fermeture du Musée

En partenariat avec la Ville de Saguenay, des travaux majeurs de construction sont réalisés et nécessitent la fermeture du Musée. Ce dernier triple sa superficie. L’équipe demeure très active. Elle crée les nouvelles expositions permanentes et de nouveaux programmes éducatifs. Un travail titanesque est accompli. C’est d’ailleurs en 2002 que seront mises en ligne deux expositions virtuelles Les inondations au Canada et Saguenay : un fjord exceptionnel , qui sont toujours consultées et utilisées comme références scientifiques.

http://museedufjord.com/expositions-et-activites/expositions-virtuelles/

2004 Redéploiement du Musée du Fjord dans son bâtiment rénové et agrandi (investissements de 6,5 millions de dollars)

Après deux ans de fermeture et huit années de travail assidu, les dirigeants du Musée du Fjord et ses partenaires sont très fiers de la renaissance de l’établissement, qui a été rendue possible grâce à l’appui financier massif de sa communauté et de nombreux partenaires. En 2004, il ouvre ses portes dans un édifice rénové et agrandi doté d’un équipement de pointe où se décline une mission recentrée autour de la science du fjord et de l’histoire régionale.

Des partenaires privés ont fait de généreux dons et les organismes publics ont appuyé ces investissements. Les gouvernements du Canada et du Québec, ainsi que la Ville de Saguenay, ont soutenus financièrement la réalisation du projet de modernisation que le Musée du Fjord a conçu en collaboration avec divers spécialistes.

Le nouveau Musée présente alors les expositions permanentes Science Fjord, Jarnigoine et le Hall de la renommée.

Juin 2006 Nécropsie publique d’un requin du Groenland

Capturé accidentellement en janvier 2006, cet énorme poisson avait surpris et fasciné de nombreux Québécois. Pour mieux faire connaître et comprendre les comportements du requin du Groenland, le Musée du Fjord organise une nécropsie publique, donnant ainsi une chance inespérée aux chercheurs d’en savoir plus sur cette espèce rare. Plusieurs chercheurs canadiens et américains participent à cette activité et des milliers de personnes y assistent.

Fiche technique du requin du Groenland
Résultats des recherches

 

Février 2007 à 2011 Inauguration de L’Aquabane

Le Musée du Fjord continue d’innover en développant un concept de cabane à pêche éducative. Localisé en plein cœur du village de pêche du secteur Grande-Baie, ce petit centre d’interprétation sur glace est unique au monde. Ouvert gratuitement, il devient un lieu privilégié d’échanges entre les animateurs du Musée, les groupes scolaires, les pêcheurs et les touristes. Des programmes éducatifs sont conçus à cet effet. L’utilisation d’équipements d’exploration dont une caméra sous-marine, un sonar et un hydrophone rehausse, l’expérience de visite.

Malheureusement, les coûts d’installation et d’animation de L’Aquabane, ainsi que la chute de la fréquentation, incitent le Musée à cesser cette activité.

 

Juin 2010 Mise sur pied du premier Festival Fous de la science

Le Musée du Fjord, en partenariat avec plusieurs institutions scientifiques régionales, organise ce nouvel évènement entièrement gratuit et unique dans la région. Visant à stimuler l’intérêt des jeunes envers les sciences, le Festival Fous de la science offre une programmation éclatée, en plus de générer de nouveaux rapports entre les chercheurs et les jeunes, de provoquer des discussions, de surprendre et de présenter des démonstrations afin d’explorer les relations qu’entretiennent les scientifiques avec les sociétés. Cette nouvelle approche permettra sans doute de découvrir des vocations auprès du jeune public.

http://museedufjord.com/activites-speciales/

2010 à 2012 Repositionnement de l’offre d’activités culturelles et scientifiques

Dans un contexte changeant, le Musée réalise un vaste projet de repositionnement de son offre culturelle et touristique en s’appuyant sur un ancrage local et sur la science comme révélateur de ses grandes thématiques. Amorcé en octobre 2010 et complété en 2012, ce projet permet de saisir l’occasion que représente l’implantation d’un port d’escale où passent des milliers de croisiéristes internationaux. Ainsi, la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean se voit doter d’une attraction touristique de calibre international répondant aux exigences élevées d’un public ayant voyagé partout dans le monde.

Des investissements de plus de 4 millions de dollars sont octroyés par les gouvernements du Canada et du Québec, Promotion Saguenay, Bell, Hatem + D, Rio Tinto Alcan, les Caisses Desjardins de La Baie et plusieurs autres partenaires. Ainsi, en plus de réaménager ses aires d’accueil et sa boutique, le Musée offre trois nouvelles expositions permanentes à la fine pointe de la muséologie contemporaine : L’Aquarium du Fjord, une exposition sur l’histoire régionale et son développement, un espace de découverte permanent sur les insectes. Des plus, une présentation multimédia immersive proposant des contenus riches et rigoureux et choisissant des technologies d’avant-garde est réalisée.

Pour lire le COMMUNIQUE repositionnement 22 octobre 2010

 

Mérites et les récompenses

Chef de file de la diffusion scientifique, le Musée du Fjord est reconnu pour le professionnalisme de ses réalisations. Pour l’exemplarité de sa démarche, qui permet de consolider les paramètres fondamentaux de sa mission en prenant le parti de devenir un lieu de connaissances et de partage tout autant qu’agent dynamique de changement, de nombreux prix sont attribués au Musée du Fjord. Ces prix démontrent la place importante qu’il occupe sur la scène régionale et nationale.

  • Lauréat de la mention Marketing Bell lors du Gala du mérite économique 2015 de la Chambre de commerce de Saguenay, assortie d’une bourse média d’une valeur de 6 500 $ pour la qualité et le professionnalisme des actions marketing du Musée;
  • Prix Évènement de l’année 2014 de la Ville de Saguenay, arrondissement de La Baie, pour le Festival Fous de la science;
  • Prix Excellence 2013, Société des musées québécois, catégorie « Expositions », pour le projet de repositionnement de son offre;
  • Mention honorable 2013, de l’Association des musées canadiens, catégorie « Prix d’excellence en expositions », pour le projet de repositionnement de son offre;
  • Lauréat national Bronze 2013 des Grands Prix du tourisme québécois, catégorie « Attractions touristiques : 25 000 à 100 000 visiteurs », pour le projet de repositionnement de son offre;
  • Lauréat régional 2013 des Grands Prix du tourisme régional, catégorie « Attractions touristiques : 25 000 à 100 000 visiteurs », Saguenay—Lac-Saint-Jean;
  • Prix Coup d’Éclat! 2012 de la Société des attractions touristiques du Québec, catégorie « Nouveau produit ou activité originale – Attraction ou corporation touristique », pour le projet de repositionnement de son offre;
  • Bourse Québecor Média 2012 de la Société des attractions touristiques du Québec, décernée par les pairs, d’une valeur de 43 500 $;
  • Expérience canadienne distinctive en avril 2012, « Collection d’expériences canadiennes distinctives » de la Commission canadienne du tourisme, pour le projet de repositionnement de son offre;
  • Lauréat régional 2007 des Grands Prix du tourisme québécois, catégorie « Attractions touristiques : moins de 100 000 visiteurs », pour le redéploiement du Musée;
  • Prix du tourisme 2007 au Gala de l’entreprise de la Chambre de commerce et d’industrie de La Baie, pour le redéploiement du Musée;
  • Lauréat national Bronze 2007 des Grands Prix du tourisme québécois, catégorie « Attractions touristiques, moins de 100 000 visiteurs », pour le redéploiement du Musée;
  • Prix Coup d’Éclat! 2006, catégorie « Nouveau produit ou activité originale – Attraction ou corporation touristique », pour la nécropsie publique d’un requin du Groenland;
  • Prix Alphonse-Huard 2005 du Mérite scientifique régional pour sa contribution à la promotion de la science et de la technologie;
  • Prix Rosaire-Corbin 2005 du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent pour sa contribution à la promotion et à la mise en valeur du patrimoine culturel et naturel du fjord du Saguenay;
  • Prix de l’évènement ou de la réalisation bénévole 2005 de la Ville de Saguenay, arrondissement de La Baie;
  • Prix Excellence 2005 de la Société des musées québécois, pour le redéploiement du Musée;
  • Prix Damase-Potvin 1994 du Mérite scientifique régional;
  • Troph’art 1984 du Conseil régional de la culture du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

http://museedufjord.com/a-propos/mission-et-merites/

Le Musée du Fjord en chiffre

  • Un budget de 2 146 987 $
  • 8 travailleurs permanents
  • 29 travailleurs saisonniers
  • Plus de 2 500 heures de bénévolat par année
  • 876 m2 d’expositions
  • 2 expositions permanentes renouvelées en 2012 : L’Aquarium du Fjord et Des racines et rêves
  • 1 spectacle multimédia sur le fjord : Voyage au cœur du Fjord du Saguenay;
  • 4 expositions temporaires par année
  • 6 expositions itinérantes circulant dans des musées canadiens et européens
  • Plus de 770 690 personnes ont été en contact avec nos productions 2016-2017
  • 7 excursions et activités guidées à l’extérieur
  • 3 935 croisiéristes accueillis en 2016-2017
  • 4 expositions virtuelles visitées par 31 000 internautes par an
  • 1 site Web dynamique accueillant 102 572 visiteurs virtuels
  • Près de 58 850 adeptes et abonnés de notre infolettre ou sur les médias sociaux
  • 20 activités éducatives s’adressant aux visiteurs de tous les âges
  • Plus de 250 groupes scolaires accueillis en 2016-2017
  • 7 200 élèves et étudiants accueillis en 2016-2017

Toujours en mouvement, des projets…

Que nous réserve l’avenir? Le Musée aura toujours des projets novateurs pour plaire et étonner ses nombreux visiteurs. C’est dans sa nature! Ses succès, combinés au dévouement de ses bénévoles et de son équipe de professionnels, sont garants de son avenir. Nous sommes tous unis autour de la vulgarisation et de la diffusion de connaissances scientifiques pour les rendre accessibles au plus grand nombre. Nous vous émerveillerons encore et encore grâce à nos projets originaux, à nos animations captivantes, à nos expositions ludiques et à notre passion pour la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Nous nous y engageons!