BLOGUE

Chronique sur Port-Alfred : « Saint-Édouard : paroisse ouvrière »

Saint-Édouard : paroisse ouvrière

Les familles ouvrières de Port-Alfred réclament un curé et, dès 1917, l’abbé François-Médéric Gravel s’établit dans la communauté.

Pour obtenir les fonds nécessaires à la construction d’une église et d’un presbytère, Gravel et ses paroissiens doivent séduire la direction londonienne de l’usine. Astucieux, ils choisissent Saint-Édouard comme patron. D’un seul coup, ils honorent Édouard le Confesseur, roi d’Angleterre (1042-1066), et Julien-Édouard-Alfred Dubuc! L’architecte, lui, dessine une église de style gothique, particulièrement prisé des Anglais.

Mission accomplie : la compagnie souscrit le quart des coûts de construction. Heureusement, car on manquera tellement d’argent qu’on se contentera d’un seul clocher. La rumeur veut d’ailleurs que celui-ci, initialement prévu à gauche, ait été construit à droite pour narguer Bagotville…

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This
X