BLOGUE

Elzéar Boivin : un entrepreneur sans frontières

Né le 17 juin 1856 à Bagotville, Elzéar Boivin est le fils de Thomas et Georgiana Simard. Victime d’un accident à l’âge de six ans, il perd son bras droit.

musée du fjord histoire région Saguenay

M. Elzéar Boivin Collection Musée du Fjord

Malgré son handicap, il obtient son brevet d’enseignement après avoir fréquenté l’École normale de Québec vers 1875. Il enseigne à Trois-Pistoles, puis à Rivière-Ouelle, avant de devenir arpenteur-géomètre en 1881.

Son père lui donne une terre à L’Anse-à-Benjamin. En 1884, Elzéar épouse Odile Casgrain de Rivière-Ouelle. Ensemble, ils ont neuf enfants.

Sa profession d’arpenteur-géomètre étant saisonnière, il doit aller gagner sa vie ailleurs qu’au Québec. Il se rendra jusque dans l’Ouest canadien, où il fait l’arpentage du chemin de fer. En 1889, il s’associe au négociant Pitre Chayer à titre de copropriétaire d’un magasin général  sous Boivin & Chayer.

En 1896, Elzéar Boivin et Onésime Côté, un marchand de Bagotville, fondent la maison de gros et de détail Côté & Boivin. Cette entreprise s’étend jusqu’à Hébertville, en 1897, puis jusqu’à Roberval, en 1904.

Homme de confiance, Elzéar Boivin est successivement président de la commission scolaire (1888-1891), membre du conseil et maire du village de Bagotville (1889-1892) et préfet de comté (1891-1893).

L’épouse d’Elzéar, Odile Casgrain, meurt en 1899. Elzéar se remarie à Léonide Côté, fille de son associé, Onésime Côté. Avec sa nouvelle épouse, Elzéar a cinq enfants.

Homme d’affaires avisé, il préside à l’établissement de la Société de chemin de fer Roberval-Saguenay en 1911, à l’ouverture d’une société de colonisation et à la renaissance de la Chambre de commerce de Chicoutimi.

Un contrat d’arpentage à Edmonton le ramène à ses anciennes amours. En 1912, il cède ses parts dans Côté & Boivin à Julien-Édouard-Alfred Dubuc pour la somme de 33 000 $.

De retour de l’Ouest, en 1920, il est nommé shérif du district judiciaire de Chicoutimi.  Il ordonne l’unique pendaison de l’histoire en région : l’exécution de Pepitone Gaetano (1929).

Le 16 mai 1929, la maladie a raison de lui.  Elzéar Boivin est alors âgé de 72 ans.

 

Ordonne l’unique pendaison dans la région

GAETANO, Pepitone

Sexe : masculin

Âge : 44 ans

Nationalité : italienne

Crime : meurtre

Victime : McNally, John

Date : 28 août 1927

Lieu : Kénogami (Québec)

Méthode : abattu avec une arme à feu

Procès : 1° et 2 juin 1928 

Lieu : Cour du Banc du Roi, Chicoutimi (Québec)

Juge : Roy, Ernest

Exécution fixée au : 7 septembre 1928

Avis favorable à la clémence : non

Résultat : décret du 8 janvier 1929, C. P. 19

Pendaison : le 11 janvier 1929, prison commune, Chicoutimi (Québec)

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This
X